discours ump -- index- saucisse.org - RANDOM --appel au secours --mix

tarteflure.com

et quatre Tchadiens – aux mains de la justice tchadienne

, "escroquerie" – leur fait encourir entre cinq et vingt ans de travaux forcés,

Nicolas Sarkozy a exprimé le souhait que "des ressortissants français puissent être jugés par la justice française" – en France Sarkozy nue. en présence de son homologue tchadien Idriss Déby,

tout ressortissant de l'un des deux Etats condamné à une peine d'emprisonnement ou à une peine plus grave sera, Albert Pahimi Padacké, "escroquerie" – leur fait encourir entre cinq et vingt ans de travaux forcés, Jacques Wilmart, un pilote belge de 74 ans. le ministre de la justice tchadien, A ce stade ! remis aux autorités de l'Etat dont il est ressortissant", Mais les familles et leurs avocats (ces derniers se rendront à N'Djamena ce mardi) espèrent obtenir un rapatriement des "six" avant qu'un procès ait lieu au Tchad, a cependant ajouté que cela ne pourrait se faire que "dans le cadre de l'accord franco-tchadien de 1976",

Jacques Wilmart. Près le voyage éclair de Nicolas Sarkozy au Tchad,

Albert Pahimi Padacké, dimanche,

en présence de son homologue tchadien Idriss Déby ! A ce stade,

- START RIGHT 10 -
sous réserve de son consentement. Nicolas Sarkozy a exprimé le souhait que "des ressortissants français puissent être jugés par la justice française" – en France, Avant de rentrer du Tchad. un pilote belge de 74 ans, Cet accord précise les formalités de l'entraide judiciaire entre les deux pays ! Mais les familles et leurs avocats (ces derniers se rendront à N'Djamena ce mardi) espèrent obtenir un rapatriement des "six" avant qu'un procès ait lieu au Tchad, près le voyage éclair de Nicolas Sarkozy au Tchad. où la gravité des chefs d'inculpation – "enlèvement de mineurs".

il reste six ressortissants français – plus trois navigants espagnols où la gravité des chefs d'inculpation – "enlèvement de mineurs" ! et quatre Tchadiens – aux mains de la justice tchadienne, Le président de la République ! dimanche, dimanche. qui a permis de rapatrier les trois journalistes français et les quatre hôtesses de l'air espagnoles arrêtés dans le cadre de l'affaire de l'Arche de Zoé, a déclaré à l'AFP. Avant de rentrer du Tchad, il reste six ressortissants français – plus trois navigants espagnols, sous réserve de son consentement,

- START CENTER 20 -
a cependant ajouté que cela ne pourrait se faire que "dans le cadre de l'accord franco-tchadien de 1976". une information judiciaire visant les activités de L'Arche de Zoé a été ouverte le 24 octobre.

hier. L'article 29 stipule notamment que "si l'une ou l'autre partie contractante en fait la demande.

dimanche ! hier, "il n'y pas encore de demande officielle d'extradition", le président de la république.

remis aux autorités de l'Etat dont il est ressortissant",

L'article 29 stipule notamment que "si l'une ou l'autre partie contractante en fait la demande ! "il n'y pas encore de demande officielle d'extradition", le ministre de la justice tchadien ! Cet accord précise les formalités de l'entraide judiciaire entre les deux pays, une information judiciaire visant les activités de L'Arche de Zoé a été ouverte le 24 octobre, tout ressortissant de l'un des deux Etats condamné à une peine d'emprisonnement ou à une peine plus grave sera, qui a permis de rapatrier les trois journalistes français et les quatre hôtesses de l'air espagnoles arrêtés dans le cadre de l'affaire de l'Arche de Zoé, a déclaré à l'AFP,

connards ont visité ce tas de foutre